by Fernand Gregh (1873 - 1960)

La tristesse des menuets
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
La tristesse des menuets
Fait chanter mes désirs muets
  Et je pleure,
D'entendre frémir cette voix
Qui vient de si loin, d'autrefois,
  Et qui pleure.

Chansons frêles du clavecin,
Notes grêles, fuyant essaim
  Qui s'efface,
Vous êtes un pastel d'antan
Qui s'anime, rit un instant,
  [Et s'efface]1.

Ô chants troublés de pleurs secrets,
Chagrins [qui s'ignorent]2, les vrais,
  Pudeur tendre,
Sanglots que l'on cache, au départ
Et qui n'osent s'avouer, par
  Orgueil tendre.

Ah ! comme vous broyez les cœrs
De vos airs charmants et moqueurs
  Et si tristes !
Menuets à peine entendus,
Sanglots légers, rires fondus,
  Baisers tristes !

About the headline (FAQ)

View original text (without footnotes)
1 Koechlin: "Puis, s'efface"
2 Koechlin: "qu'on ignore"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Adam Ewing) , "Minuet", copyright © 2012, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Adam Ewing

This text was added to the website: 2012-04-02
Line count: 24
Word count: 101