Trois mélodies sur des poèmes de Jean Lahor

Song Cycle by Charles Bordes (1863 - 1909)

Word count: 236

1. Chanson triste [sung text not yet checked]

Dans ton cœur dort un clair de lune,
Un doux clair de lune d'été,
[Et loin de]1 la vie importune,
Je me [viens perdre en]2 ta clarté.

J'oublierai les douleurs passées,
Mon amour, quand tu berceras
Mon triste cœur et mes pensées
Dans le calme aimant de tes bras.

Tu prendras ma tête malade,
Oh ! [certain soir sur]3 tes genoux,
Et lui diras une ballade
Qui semblera parler de nous ;

Et dans tes yeux pleins de tristesse,
Dans tes yeux alors je boirai
Tant de baisers et de tendresses
Que peut-être je guérirai.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • DUT Dutch (Nederlands) (Marike Lindhout) , copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Emily Ezust) , copyright ©
  • GER German (Deutsch) (Nele Gramß) , no title, copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , copyright © 2021, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (Xavier Rivera) , copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)

Confirmed with L'Illusion, troisième édition, Paris, Alphonse Lemerre, 1893, p. 16.

1 Duparc, Saint-Saëns: "Et pour fuir"
2 Duparc, Saint-Saëns: "noierai dans"
3 Duparc, Saint-Saëns: "quelquefois, sur"

Researcher for this text: Ted Perry

2. Sérénade mélancolique [sung text not yet checked]

Tes grands yeux doux semblent des îles 
Qui nagent dans un lac d'azur :
[Sous la paix]1 de tes yeux tranquilles,
Fais-moi tranquille et fais-moi pur.

Ton corps a l'adorable enfance 
Des clairs paradis de jadis :
Enveloppe-moi de silence,
[De ton corps blanc comme les lys]2.

[Je souffre, j'étouffe, je pleure :
Ô mon amour, fais de tes bras,
Pour que je m'y perde et j'y meure,
Un tombeau que tu m'ouvriras !]3

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Paul Hindemith) , copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
Confirmed with L'Illusion, Troisième édition, Paris, Alphonse Lemerre, 1893, p. 14.

1 Chausson: "Aux fraîcheurs"
2 Chausson: "Du silence argenté des lys"
3 Chausson:

Alangui par les yeux tranquilles
Des étoiles caressant l'air,
J'ai tant rêvé la paix des îles,
Sous un soir frissonant et clair !
Baton:
Je souffre, j'étouffe, je pleure;
Fais de ton corps, fais de tes bras
Afin que je m'y perde et meure
Un tombeau que tu m'ouvriras.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Fantaisie persane [sung text not yet checked]

Le Ciel couvert d'un manteau riche, 
Ardent et fou, vêtu de bleu, 
Le Ciel tourne comme un derviche,
Tourne sans fin, ivre de Dieu.

Sous son écharpe parfumée,
Belle en l'ivresse de sa chair,
La Terre aussi, comme une aimée,
Tourne sans fin, tourne dans l'air.

Par un rythme vague bercée 
En un long rêve musical,
Danse ainsi, danse, ô ma pensée,
Tourne, tourne d'un pas égal.

Authorship

See other settings of this text.

First published in Melancholia, Paris, Éd. Alphonse Lemerre, 1868, in which it was titled "Fantaisie persane"; later published in 1875 in L'Illusion, in which it was titled "Fantaisie orientale".

Confirmed with L'Illusion, Troisième édition, Paris, Alphonse Lemerre, 1893, p. 173.


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]