by Louise Labé (1526 - 1566)

Tant que mes yeus pourront larmes...
Language: French (Français) 
Tant que mes yeus pourront larmes espandre,
 À l'heur passé auec toy regretter :
 Et qu'aus sanglots & soupirs resister
 Pourra ma voix, & un peu faire entendre :

Tant que ma main pourra les cordes tendre
 Du mignart Lut, pour tes grâces chanter :
 Tant que l'esprit se voudra contenter
 De ne vouloir rien fors que toy comprendre :

Ie ne souhaitte encore point mourir.
 Mais quand mes yeus ie sentiray tarir,
 Ma voix cassee, & ma main impuissante,

Et mon esprit en ce mortel seiour
 Ne pouuant plus montrer signe d'amante :
 Priray la Mort noircir mon plus cler iour.

About the headline (FAQ)

Confirmed with Œuvres de Louise Labé, texte établi par Charles Boy, Paris, Alphonse Lemerre, 1887, page 101.

Modernized spelling version:

Tant que mes yeux pourront larmes épandre
A l'heur passé avec toi regretter,
Et qu'aux sanglots et soupirs résister
Pourra ma voix, et un peu faire entendre ;

Tant que ma main pourra les cordes tendre
Du mignard luth, pour tes grâces chanter ;
Tant que l'esprit se voudra contenter
De ne vouloir rien fors que toi comprendre,

Je ne souhaite encore point mourir.
Mais, quand mes yeux je sentirai tarir,
Ma voix cassée, et ma main impuissante,

Et mon esprit en ce mortel séjour
Ne pouvant plus montrer signe d'amante,
Prierai la mort noircir mon plus clair jour.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website: 2008-07-06
Line count: 14
Word count: 102