Poèmes de Jade, deuxième cahier

by Gabriel-André Fabre (1858 - 1921)

Word count: 212

1. De l'autre côté du fleuve [sung text not yet checked]

La lune monte vers le cœur du ciel 
nocturne et s’y repose amoureusement.

Sur le lac lentement remué, la brise du soir passe, 
passe, repasse en baisant l’eau heureuse.

Oh ! quel accord serein résulte de l’union 
des choses qui sont faites pour s’unir !

Mais les choses qui sont faites 
pour s’unir s’unissent rarement. 

Authorship

Based on

Go to the single-text view

Confirmed with Judith Walter (Judith Gautier), Le Livre de jade, Paris, Alphonse Lemerre, 1867, pages 23-24. The author of the Chinese original is given as Sao-Nan.

Note: this is a prose text. The line-breaks have been added arbitrarily.


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Ivresse d'amour [sung text not yet checked]

Le vent agite doucement à l'entour du palais des Eaux
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship

Based on

Go to the single-text view

3. À la plus belle des femmes du bateau des fleurs [sung text not yet checked]

Je t'ai chanté des chansons 
en m'accompagnant de ma flûte d'ébène, 
des chansons où je te racontais ma tristesse ; 
mais tu ne m'as pas écouté.

J'ai composé des vers où je célébrais ta beauté ; 
mais en balançant la tête tu as jeté 
dans l'eau les feuilles glorieuses 
où j'avais tracé des caractères.

Alors je t'ai donné un gros saphir, 
un saphir pareil au ciel nocturne, et, 
en échange du saphir obscur, tu m'as montré 
les petites perles de ta bouche. 

Authorship

Based on

Confirmed with Judith Walter (Judith Gautier), Le Livre de jade, Paris, Alphonse Lemerre, 1867, pages 23-24. The author of the Chinese original is given as Tché-Tsi.

Note: this is a prose text. The line-breaks have been added arbitrarily.


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Deux perles [sung text not yet checked]

Tu m’offres deux perles brillantes ; 
bien que je détourne la tête, mon cœur pâlit et s’émeut malgré moi.

Un instant je les pose sur ma robe, 
ces deux perles claires ; la soie rouge leur donne des reflets rosés.

Que ne t’ai-je connu avant d’être mariée ! 
Mais éloigne-toi de moi, car j’appartiens à un époux.

Au bord de mes cils, voici deux larmes tremblantes ; 
ce sont tes perles que je te rends. 

Authorship

Based on

Go to the single-text view

Confirmed with Judith Walter (Judith Gautier), Le Livre de jade, Paris, Alphonse Lemerre, 1867, pages 11-12. The author of the Chinese original is given as Tchang-Tsi.

Note: this is a prose text. The line-breaks have been added arbitrarily.


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

5. Nuages dans l'eau [sung text not yet checked]

Mon bateau glisse doucement sur le fleuve
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship

Based on

Go to the single-text view