Sept chansons pour Gladys

Song Cycle by Charles Koechlin (1867 - 1950)

Word count: 386

1. M'a dit Amour [sung text checked 1 time]

M'a dit Amour: garde de te prendre à tes filets, la Belle, 
M'a dit Amour,
Belle, garde toi, garde toi de tomber dans ton piège...

M'a dit Amour: garde que la fléche ne se tourne vers toi,
Belle, m'a dit Amour,
Garde-toi de toi-même.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Marian Nelson) , "Love said to me", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Tu croyais le tenir [sung text checked 1 time]

Tu croyais le tenir et il t'a prise,
tu croyais avoir fait un prisonnier et il te tient!
Tu croyais le tenir et il t'a prise,
tu croyais avoir fait un prisonnier,
tu croyais jouer avec l'amour et il le tient,
et le petit jeu est devenu la grande aventure.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Marian Nelson) , "You thought you held him", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Prise au piège [sung text checked 1 time]

Tu croyais prendre et tu es prise,
Tu pensais l'attraper au piège de tes yeux malins et doux,
Tes grands yeux naïfs et rusés, 
Tendres et moqueurs.

Il n'y a pas résisté,
Mais dans sa chute 
il t'entraîna vers l'Amour -- 
le banal. 
Le merveilleux Amour,
par quoi finissent tous les scénarios.
Ainsi soit-il.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Marian Nelson) , "Captured in the trap", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. La naïade [sung text checked 1 time]

Quand tu nageois emmy Syrènes et Tritons, 
Gente naïade au corps souëf
Enjoleuse la jolie, 
Tu cuydois l'enjoler,
»Tu t'entraînais«, 
Ah, la bonne blague!
Et c'est la sérieuse affaire qui t'a prise.

Aphrodite s'est vengée de voir en toi, lovely,
Une si jolie rivale à la Vénus de Botticelli,
Enjoleuse la jolie, 
Enjolée à son tour.
Ridete, 
Veneres,
Cupidinesque, 
Ridete!

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Marian Nelson) , "The naiad", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

5. Le cyclone  [sung text checked 1 time]

»Un cyclone ?«
La mer était calme, 
Et le soleil radieux.
Un cyclone ?
Ce n'était qu'un prétexte inventé par le fidèle Jean,
Le merveilleux et ridicule serviteur.
Un cyclone ?

»Il n'y en avait pas plus que dans le creux de la main« dites-vous ?
Mais le cyclone était dans ton cœur 
Où le sang bouillonnait avec frénésie.
Et comme cela se trouve !
La circulation du sang fut découverte par un savant d'Angleterre,
Qui s'appelait Harvey, 
ô Lilian !

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Marian Nelson) , "The cyclone", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

6. La colombe [sung text checked 1 time]

Gladys! Gladys!
Laisse la colombe se poser sur ton épaule ...
mais sache que c'est une colombe païenne.
La petite Vénus de Botticelli te l'envoya 
pour te séduire plus surement.
Gladys! Gladys!
Petite Star de la Mer qui te joues dans ses flots 
en entendant l'heure de séduire.
Prends garde à la colombe.
Gladys! Gladys!

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Marian Nelson) , "The dove", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

7. Fatum [sung text checked 1 time]

L'Homme ne peut rien contre l'Amour, 
la Femme non plus.
Voilà pourquoi, 
ô nageuse Gladys. 
Ton sort n'apparut aussi clair
que la merveilleuse eau claire 
où jouait ton corps de naïade fluide, calme.
La Femme ne peut rien contre l'Amour, 
l'Homme non plus.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Marian Nelson) , "Destiny", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]