by Jean de La Fontaine (1621 - 1695)

Le loup et l'agneau
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
La raison du plus fort est toujours la meilleure :
        Nous l'allons montrer tout à l'heure.

        Un agneau se désaltérait
        Dans le courant d'une onde pure.
Un loup survint à jeun, qui cherchait aventure,
    Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
        Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
Sire, répond l'agneau, que Votre Majesté
        Ne se mette pas en colère ;
        Mais plutôt qu'elle considère
        Que je me vas désaltérant
                Dans le courant,
        Plus de vingt pas au-dessous d'elle ;
Et que, par conséquent, en aucune façon
        Je ne puis troubler sa boisson.
Tu la troubles ! reprit cette bête cruelle ;
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
Comment l'aurais-je fait, si je n'étais pas né ?
    Reprit l'agneau : je tette encore ma mère. --
        Si ce n'est toi, c'est donc ton frère. --
    Je n'en ai point. -- C'est donc quelqu'un des tiens ;
        Car vous ne m'épargnez guère,
        Vous, vos bergers et vos chiens.
    On me l'a dit : il faut que je me venge.
        Là-dessus, au fond des forêts
        Le loup l'emporte, et puis le mange,
        Sans autre forme de procès.

Authorship:

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive):

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Jonathan Justman) , "The wolf and the lamb", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 29
Word count: 203