by Jean de La Fontaine (1621 - 1695)

Le loup et l'agneau
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG
La raison du plus fort est toujours la meilleure :
        Nous l'allons montrer tout à l'heure.

        Un agneau se désaltérait
        Dans le courant d'une onde pure.
Un loup survint à jeun, qui cherchait aventure,
    Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
        Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
Sire, répond l'agneau, que Votre Majesté
        Ne se mette pas en colère ;
        Mais plutôt qu'elle considère
        Que je me vas désaltérant
                Dans le courant,
        Plus de vingt pas au-dessous d'elle ;
Et que, par conséquent, en aucune façon
        Je ne puis troubler sa boisson.
Tu la troubles ! reprit cette bête cruelle ;
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
Comment l'aurais-je fait, si je n'étais pas né ?
    Reprit l'agneau : je tette encore ma mère. --
        Si ce n'est toi, c'est donc ton frère. --
    Je n'en ai point. -- C'est donc quelqu'un des tiens ;
        Car vous ne m'épargnez guère,
        Vous, vos bergers et vos chiens.
    On me l'a dit : il faut que je me venge.
        Là-dessus, au fond des forêts
        Le loup l'emporte, et puis le mange,
        Sans autre forme de procès.

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David Jonathan Justman) , "The wolf and the lamb", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 29
Word count: 203