Six images intemporelles

Song Cycle by Frank Van Nimwegen (b. 1961)

Word count: 421

1. L'air [sung text checked 1 time]

Dans l'air s'en vont les ailes,
Par le vent caressées;
Mes errantes pensées
S'envolent avec elles.

Aux cieux pleins d'étincelles,
Dans la nue élancées,
Dans l'Air s'en vont les ailes
Par le vent caressées.

Vers des terres nouvelles,
Sur les rayons bercées,
Vous fuyez, dispersées,
Ô blanches colombelles;
Dans l'Air s'en vont les ailes!

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Iain Sneddon) , "The Air", copyright © 2019, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Ted Perry

2. Le lac [sung text checked 1 time]

Ô beau lac, ô limpide azur, tes reflets sont calmes et purs,
Mais sur ma tête se flétrit ma verte couronne de romarin.
Oui, hélas ! ton beau romarin a perdu son charmant éclat,
Je vois ses fleurs tomber une à une, il n’en reste aucune,
Jeune fille sur tes cheveux.

Authorship

Researcher for this text: Dr. Gerrit den Hartogh

3. Nuits de juin [sung text checked 1 time]

L'été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte
La plaine verse au loin un parfum enivrant ;
Les yeux fermés, l'oreille aux rumeurs entr'ouverte,
On ne dort qu'à demi d'un sommeil transparent.

Les astres sont plus purs, l'ombre paraît meilleure ;
Un vague demi-jour teint le dôme éternel ;
Et l'aube, douce et pâle, en attendant son heure,
Semble toute la nuit errer au bas du ciel.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (David K. Smythe) , "June nights", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Clair de lune [sung text checked 1 time]

Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques,
Jouant du luth et dansant, et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques!

Tout en chantant sur le mode mineur
L'amour vainqueur et la vie opportune.
Ils n'ont pas l'air de croire à leur bonheur,
Et leur chanson se mêle au clair de lune,

Au calme clair de lune triste et beau,
Qui fait rêver, les oiseaux [dans]1 les arbres,
Et sangloter d'extase les jets d'eau,
Les grands jets d'eau sveltes parmi les marbres.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CAT Catalan (Català) (Anna Brull Piñol) , "Clar de Lluna", copyright © 2010, (re)printed on this website with kind permission
  • CAT Catalan (Català) [singable] (Núria Colomer) , copyright © 2020, (re)printed on this website with kind permission
  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "月光", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Peter Low) , no title, copyright © 2000, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (William Faulkner) , "Clair de lune", first published 1920
  • GER German (Deutsch) (Nele Gramß) , "Mondlicht", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) [singable] (Bertram Kottmann) , "Mondlicht", copyright © 2011, (re)printed on this website with kind permission
  • GER German (Deutsch) (Pierre Mathé) , "Mondschein", copyright © 2012, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , copyright © 2020, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (Elisa Rapado) , copyright © 2020, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Diepenbrock: "sous"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

5. Soupir [sung text checked 1 time]

Mon âme vers ton front où rêve, ô calme sœur,
Un automne jonché de taches de rousseur,
Et vers le ciel errant de ton œil angélique
Monte, comme dans un jardin mélancolique,
Fidèle, un blanc jet d'eau soupire vers l'Azur !
-- Vers l'azur attendri d'octobre pâle et pur
Qui mire aux grands bassins sa langueur infinie
Et laisse, sur l'eau morte où la fauve agonie
Des feuilles erre au vent et creuse un froid sillon,
Se trainer le soleil jaune d'un long rayon.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CAT Catalan (Català) (Salvador Pila) , "Sospir", copyright © 2016, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Nicolas Gounin) , "Sigh", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission
  • FIN Finnish (Suomi) (Erkki Pullinen) , "Huokaus", copyright © 2016, (re)printed on this website with kind permission

First published in Le Parnasse contemporain, May 12, 1866.


Researcher for this text: Nicolas Gounin

6. Rayons des yeux [sung text checked 1 time]

Rayons des yeux et des soleils
Des ramures et des fontaines
Lumière du sol et du ciel
De l'homme et de l'oubli de l'homme
Un nuage couvre le sol
Un nuage couvre le ciel
Soudain la lumière m'oublie
La mort seule demeure entière
Je suis une ombre je ne vois plus
Le soleil jaune le soleil rouge
Le soleil blanc le ciel changeant
Je ne sais plus
La place du bonheur vivant
Au bord de l'ombre sans ciel ni terre.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • GER German (Deutsch) (Ingrid Schmithüsen) , "Lichtstrahl der Augen", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]