by Victor Marie Hugo (1802 - 1885)

Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe...
Language: French (Français) 
Available translation(s): ENG RUS
Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe encore pleine;
Puisque j'ai [dans tes mains]1 posé mon front pâli;
Puisque j'ai respiré parfois la douce haleine
De ton âme, parfum dans l'ombre enseveli;

Puisqu'il me fut donné de t'entendre me dire
Les mots où se répand le coeur mystérieux;
Puisque j'ai vu pleurer, puisque j'ai vu sourire
Ta bouche sur ma bouche et tes yeux sur mes yeux;

Puis-que j'ai vu briller sur ma tètê ravie
Un rayon de ton àstre, hélas! voilé toujours;
Puis-que j'ai vu tomber dans l'onde de ma vie 
Une feuille de rose arrachée à tes jours;

Je puis maintenant dire aux rapides années:
- Passez! passez toujours! je n'ai plus à vieillir!
Allez-vous-en avec vos fleurs toutes fanées;
J'ai dans l'âme une fleur que nul ne peut cueillir!

Votre aile en le heurtant ne fera rien répandre
Du vase où je m'abreuve et que j'ai bien rempli.
Mon âme a plus de feu que vous n'avez de cendre!
Mon coeur a plus d'amour que vous n'avez d'oubli!

R. Hahn sets stanzas 1-2, 4-5
J. Vimeux sets stanzas 1, 4, 3, 4, 5, 4

About the headline (FAQ)

View original text (without footnotes)
1 Hahn: "sur ton front"

Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Amy Pfrimmer) , copyright © 2019, (re)printed on this website with kind permission
  • RUS Russian (Русский) (Elena Kalinina) , copyright © 2017, (re)printed on this website with kind permission


Researcher for this text: Ted Perry

This text was added to the website between May 1995 and September 2003.
Line count: 20
Word count: 172