12 Mazurkas for voice and piano

Song Cycle by Pauline Viardot-García (1821 - 1910)

1. Seize ans [sung text checked 2 times]

Voici que j'ai seize ans,
On dit que je suis belle; 
Adieu, adieu, jeux innocents,
Le monde à lui m'appelle, 
Quelle ivresse dans tous mes sens!
Toujours fête nouvelle! 
J'entends, la nuit dans mon sommeil,
Chanter la valse que j'adore,
Et le matin, à mon réveil,
La valse chante encore.
Plus d'un amoureux 
M'a dit pour vous je soupire;
Mais l'oeil langoureux 
Et l'air piteux 
Me font rire. La la la la
Mais peut-être quelque jour; 
Triste et pleurant sur moi-même,
Faudra-t-il dire à mon tour. 
Vous qui m'aimez, je vous aime! 
Mais non, c'en est fait point d'amour!
La danse est ce que j'aime!

Authorship:

Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Barbara Miller) , "Sixteen years", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: John Versmoren

1. Szesnaście lat 

Jużmam szesnaście lat 
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship:

Based on:

Go to the single-text view

1. Шестнадцать лет 

Вот мне шестнадцать лет
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Show a transliteration: Default | DIN | GOST

Note on Transliterations

Authorship:

  • Singable translation by Anonymous / Unidentified Author

Based on:

Go to the single-text view

2. Aime-moi [sung text checked 2 times]

Tu commandes qu'on t'oublie,
J'ai grand peine à t'obéir;
Mais ainsi le veut ma mie,
Son désir est mon désir.
Vraiment, mon désir,
Lorsque joyeux je m'élance,
Tu rougis et veux me fuir;
Mon amour est une offense,
Pourquoi donc t'en souvenir?
Mais quoi! des pleurs, ma belle;
Ecoute, apaise-toi;
Plus de folle querelle,
Je t'adore, aime-moi.

Tu commandes qu'on t'oublie [etc.]
...
Mais quoi! tu pleures ma belle
Sois clémente, apaise-toi,
Plus d'inutile querelle,
Je t'adore; Sois à moi!

Authorship:

Based on:

Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Barbara Miller) , "Love me", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Barbara Miller

2. Me mandas que te olvide 

Me mandas que te olvide, no sé si sabré
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship:

Go to the single-text view

2. Tanzweise 

Wenn im wilden Schwarme mich mit starkem Arme 
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship:

Based on:

Go to the single-text view

2. Kochaj mnie 

Cheesz bym wy darł cię zpamięci
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship:

Based on:

Based on:

Go to the single-text view

3. Plainte d'amour [sung text checked 1 time]

Chère âme, sans toi j'expire,
Pourquoi taire ma douleur ?
Mes lèvres veulent sourire
Mes yeux disent mon malheur.

Hèlas ! Loin de toi j'expire,
Que ma cruelle peine,
De ton âme hautaine
Désarme la rigueur.

Cette nuit dans un rêve,
Je croyais te voir ;
Ah, soudain la nuit s'achève,
Et s'enfuit l'espoir.

Je veux sourire.
Hèlas ! La mort est 
Dans mon cœur.

Authorship:

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Barbara Miller) , "Love's complaint", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • FIN Finnish (Suomi) (Erkki Pullinen) , "Rakkauden valitus", copyright © 2011, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Ted Perry

4. Coquette [sung text checked 1 time]

De n'aimer que toi,
Je donne ma foi,
Tra la la
O fille Gentille, Gentille
Mais ma fidèle ardeur;
Tra la la
O fille Gentille,
Ne peut toucher ton coeur.

Si dans tes regards j'ai su lire,
Tu plains malgré toi mon martyre,
Mais d'amour que je meure,
C'est un deuil d'un jour ou d'une heure.
Ah--Je ne veux que toi,
Tu cherches pourquoi,
Tra la la Filette, Coquette, Coquette,
Eh bien! dis-moi comment, la la la
Fillette, Coquette, Comment faire autrement.

Quand l'amour s'en vient nous surprendre,
On veut d'abord lui résister,
Mais sa voix devient si tendre,
Qu'un jour il faut l'écouter
Ah! Donc, si tu m'en crois
Accepte ma foi la la la
O belle Cruelle, Cruelle,
Et laisse-toi charmer, la la la
O belle Cruelle
Par qui saura t'aimer.

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Barbara Miller) , "Flirtatious one", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • FIN Finnish (Suomi) (Erkki Pullinen) , "Keimailija", copyright © 2011, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Barbara Miller

5. L'oiselet [sung text checked 2 times]

Le ciel est clair et l'air est doux, 
Tout rit, tout jase autour de nous;
Toi seul, ô mon pauvre oiselet,
Toi seul languis triste et muet.

Le printemps qui tout ranime
De nos monts verdit la cime;
De la brise matinale 
Un parfum d'amour s'exhale, 
Aux champs, dans le secret des bois,
Tout ce qui vit dit à la fois 
Le mot que la nuit dit au jour, 
Le mot charmant, le mot d'amour. 
Ah! Assise loin de son troupeau, 
Et le suivant d'un oeil rêveur,
Chloé ne sait quel feu nouveau
Soudain s'allume dans son coeur.
Mais toi l'on ne peut te charmer,
Tu fuis le doux plaisir d'aimer. 
Celui de qui tu plains les maux
Gémit captif sous les barreaux,
Adieu! l'amour et la gaîté 
Pour qui n'a pas la liberté.

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Barbara Miller) , "The little bird", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: John Versmoren

6. Séparation [sung text checked 1 time]

Pars, et nous oublie ;
Ne suis point mes pas.
Reste, ô mon amie,
Ou je suivrai tes pas.
Fortune ennemie
M'arrache de tes bras,
Mon cœur, ma vie
S'en vont quand tu t'en vas.
En vain m'implore
Celui qui j'adore ;
Celui qui m'adore
J'avais su le charmer.
Les Dieux qui, pour charmer,
T'ont fait naître si belle
Ne veulent pas, cruelle,
Que ton cœur sache aimer.

Authorship:

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

7. La fête [sung text checked 1 time]

Le village est tout en fête,
À danser chacun s'apprête,
Cette rose à mon corsage
Va lui plaire, je le gage,
Cette simple fleur nouvelle
À ses yeux va me rendre belle.
Le village est tout en fête,
Vite, il faut que je m'apprête.

La la la la. La mazourke au loin commence,
La la la la.  Et sans moi, voilà qu'il danse!
Qu'il est beau, qu'il a de grâce!
Nul au bal le surpasse.

Le village est tout en fête,
À danser chacun s'apprête,
Ces rubans, cette dentelle
À ses yeux me rendront belle.
Vite, il faut que je m'apprête!
Quelle charme, quelle ivresse!
Lorsqu'avec tendresse,
Dans ses bras il me presse!
Le plus doux rêve, tous deux unis,
Au monde nous enlève.
Quelle charme, quelle ivresse!
Lorsqu'avec tendresse,
Dans ses bras il me presse,
Je respire à peine
Quand au logis, le soir, il me ramène.

La nuit trop tôt s'avance,
Hèlas! trop tôt s'avance,
Et les airs de danse expirent en cadence
Le bien-aimé soupire,
Lorsqu'au logis il vient me conduire!
Ah!

Mais Dieu sait à quoi je rêve!
La mazourke, hèlas, s'achève,
Ah!
Du bonheur l'instant s'avance,
Ne songeons plus qu'à la danse,
La la la!

Authorship:

Researcher for this text: Ted Perry

8. Faible cœur [sung text checked 1 time]

Prépare-toi, faible cœur,
À l'angoisse, à la douleur,
Puisqu'il te plaît de rêver
Ce qui ne peut arriver, faible cœur !
Prepare-toi, faible cœur !
De mon mal dois-je parler ?

Ou dois-je en faire un mystère ?
Je crains de le révéler,
Mais je meurs, je meurs de me taire !
De mon mal dois-je parler ?
Ah! Je meurs de me taire,
Mais je tremble, mais je tremble d'en parler.

Jamais cœur plein de tendresse
N'éprouva tant de tristesse !
Que l'espoir me berce une heure,
Et pendant des mois je pleure,
Tout un siècle de tourments
Suit les courts et doux moments !

Prends pitié mon Dieu, j'expire,
Vivre passe mon pouvoir.
C'est souffrir trop long martyre,
Que, de vivre sans espoir !
Dieu, fais grâce car j'expire . . .
Ah ! Tais-toi, tais-toi, mon cœur,
Ah ! Souffre et meurs de douleur !

Authorship:

Researcher for this text: Ted Perry

9. La jeune fille [sung text checked 1 time]

Quand on est jeune et gentille,
Comment ne pas le savoir?
Tout d'abord, la jeune fille interroge son miroir
Lui plaît-il de mieux s'instruire?
La plus simple n'a qu'à lire
Dans un oeil brillant d'espoir.
Un jour vient où l'innocente,
Sur ce sujet est savante:
Il suffit d'entendre ce que dit une voix tendre.

Prends pitié, belle inhumaine, de ma peine!
Ou termine mon martyre, ou j'expire!
Mais de ce délire, le mieux est de rire.
Oui, de ce délire il faut rire.
Beaux oiseaux, au riche plumage
On connaît votre ramage,
Et certes le plus sage est de fuir tout servage.
Quand on est jeune et gentille,
Force est bien de la savoir,
Tout d'abord la jeune fille interroge son miroir.
Lui plaît-il de mieux s'instruire?
La plus simple n'a qu'à lire
Dans un oeil brillant d'espoir.

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Barbara Miller) , "The young girl", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Barbara Miller

10. Berceuse [sung text checked 1 time]

Enfant, cède au sommeil qui ferme ta paupière,
Je suis auprès de toi, priant Dieu pour l'absent,
Goûte d'un doux repos le charme bien faisant,
Et près de ton berceau, ne cherche pas ton père.

Depuis qu'il est parti défendre sa patrie,
Au seuil désert je viens l'attendre dès l'aurore.
Et debout sur le seuil, le soir me trouve encore !
Hélas ! l'espoir a fui mon âme endolorie !

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Barbara Miller) , "Lullaby", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission

Research team for this text: Ted Perry , Guy Laffaille [Guest Editor]

11. La danse [sung text checked 2 times]

Tra la la ... Entendez-vous
C’est le signal,
Le signal du bal,
Et vers la danse 
La jeunesse s’élance !

Tous la main 
dans la main, 
garçons et filles,
Sans souci du lendemain, ah !
Sous les charmilles, 
garçons et filles,
Sans souci du lendemain, 
la main dans la main.

Pour ne pas manquer la fête,
Avant l’aube j’étais prête;
J’en aurais mal à la tête, 
Mais ça m’est égal.

Cavaliers, genoux en terre,
Sont là, guettant d’un œil joyeux,
La danseuse qui, légère, 
voltige autour d’eux.

Ils s’enlancent, 
Et jusqu’au matin
On mazourke sans fin.
Ah ! pour ne pas manquer …

Quelle ivresse pure !
Mais combien peu dure
Une nuit de plaisir !
C’est vraiment un songe !
Lorsqu’on veux qu’il ce prolonge,
On le sent, hélas, finir !

Employons dans chaque heure,
Si rien ne demeure !
Du temps qu’en vain on pleure,
Sachons gaîment jouir ! Ah, la !

Authorship:

Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Barbara Miller) , "The dance", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission

Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , John Versmoren , Guy Laffaille [Guest Editor]

11. Pierwsza para 

Trallalala lalla! Na pierwszy do mazura znak 
 . . . . . . . . . .

— The rest of this text is not
currently in the database but will be
added as soon as we obtain it. —

Authorship:

Based on:

Go to the single-text view

12. La beauté [sung text checked 1 time]

La beauté dans ce bas monde
Règne sans seconde;
Du couchant jusqu'à l'aurore
L'univers l'adore.

Mais personne, ô bien suprême,
Plus que moi ne t'aime,
Prends pitié de mon martyre,
Ou d'amour j'expire.

Sais-tu pas combien tes charmes
M'ont coûté de larmes?
Et crains-tu de n'être belle,
Si tu n'es cruelle?

Oui, la beauté dans ce bas monde
Règne sans seconde;
Du couchant jusqu'à l'aurore
L'univers l'adore.

Sais-tu pas combien tes charmes
M'ont coûté de larmes?
Et, par grâce, sois moins belle,
Ou moins cruelle!

Authorship:

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Danielle Sinclair) , "Beauty", copyright © 2010, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Danielle Sinclair
Total word count: 1380