possibly by Jean-Jacques Rousseau (1712 - 1778)

Au pied d’un saule assise tous les jours
Language: French (Français) 
Au pied d’un saule assise tous les jours
Mais sur son cœur que navrait sa blessure
Tête baissée en dolente posture
On l’entendrait qui pleurait ses amours
Chantez le saule et sa douce verdure.

Et cependant les limpides ruisseaux
A ses sanglots mêlaient leur doux murmure.
Pleurs de ses yeux s’échappaient sans mesure,
Qui les rochers affligeaient sur ses maux.
Chantez le saule et sa douce verdure.

O saule verd, saule que je chéris!
Saule d’amour, seras ma parure:
Ne l’accusez des ennuis que j’endure;
Je lui pardonne, helas! tous ses mépris.
Chantez le saule et sa douce verdure.

A cet ingrat qui trahit ses sermons,
Je reprochais tendrement mon injure,
Imite-moi, répondit le parjure;
Ouvre ton cœur à de nouveaux amans.
Chantez le saule et sa douce verdure.

About the headline (FAQ)

Confirmed with Les consolations des misères de ma vie, ou recueil d'airs romances et duos by Jean-Jacques Rousseaux, Paris, De Roullede, de la Chevardière, 1781, Page 125.


Authorship

Musical settings (art songs, Lieder, mélodies, (etc.), choral pieces, and other vocal works set to this text), listed by composer (not necessarily exhaustive)

Settings in other languages, adaptations, or excerpts:


Researcher for this text: Iain Sneddon [Guest Editor]

This text was added to the website: 2019-08-27
Line count: 20
Word count: 129