Les Illuminations

Song Cycle by (Edward) Benjamin Britten (1913 - 1976)

Word count: 910

English translation: Visions ( Ahmed E. Ismail)
Chinese (中文) translation: Les Illuminations
Spanish (Español) translation: Las Iluminaciones ( José Miguel Llata)
Chinese (中文) translation: 靈光 ( Yen-Chiang Che)

1. Fanfare [sung text checked 1 time]

J'ai seul la clef de cette parade sauvage.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "銅管合奏", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Interlude", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Fanfarria", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Villes [sung text checked 1 time]

Ce sont des villes ! C'est un peuple pour qui se sont montés ces
Alleghanys et ces Libans de rêve !  Des chalets de cristal et de bois
qui se meuvent sur des rails et des poulies invisibles. Les vieux
cratères ceints de colosses et de palmiers de cuivre rugissent
mélodieusement dans les feux. [Des fêtes amoureuses sonnent sur les
canaux pendus derrière les chalets. La chasse des carillons crie dans
les gorges. Des corporations de chanteurs géants accourent dans des
vêtements et des oriflammes éclatants comme la lumière des cimes. Sur
les plates-formes au milieu des gouffres les Rolands sonnent leur
bravoure. Sur les passerelles de l'abîme et les toits des auberges
l'ardeur du ciel pavoise les mâts. L'écroulement des apothéoses
rejoint les champs des hauteurs où les centauresses séraphiques
évoluent parmi les avalanches. Au-dessus du niveau des plus hautes
crêtes une mer troublée par la naissance éternelle de Vénus, chargée
de flottes orphéoniques et de la rumeur des perles et des conques
précieuses, -- la mer s'assombrit parfois avec des éclats mortels. Sur
les versants des moissons de fleurs grandes comme nos armes et nos
coupes, mugissent.]1 Des cortèges de Mabs en robes rousses, opalines,
montent des ravines. Là-haut, les pieds dans la cascade et les ronces,
les cerfs tettent Diane. Les Bacchantes des banlieues sanglotent et la
lune brûle et hurle. Vénus entre dans les cavernes des forgerons et
des ermites. Des groupes de beffrois chantent les idées des
peuples. Des châteaux bâtis en os sort la musique inconnue. [Toutes les
légendes évoluent et les élans se ruent dans les bourgs.]1 Le paradis
des orages s'effondre. Les sauvages dansent sans cesse la fête de la
nuit. [Et une heure je suis descendu dans le mouvement d'un boulevard
de Bagdad où des compagnies ont chanté la joie du travail nouveau,
sous une brise épaisse, circulant sans pouvoir éluder les fabuleux
fantômes des monts où l'on a dû se retrouver.]1

Quels bons bras, quelle belle heure me rendront cette région d'où
viennent mes sommeils et mes moindres mouvements?

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "城市", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Towns", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Ciudades", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 omitted by Britten.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

3. Antique

Note: this is a multi-text setting


J'ai tendu des  cordes de  clocher  à clocher; des
guirlandes de fenêtre  à fenêtre; des chaînes d'or
d'étoile à étoile, et je danse.

The text shown is a variant of another text.
It is based on

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "句子", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Phrase", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Frase", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]


Gracieux fils de Pan! Autour de ton front couronné
de  fleurettes et de baies,  tes yeux,  des boules
précieuses,  remeunt.  Tachées de lies brunes, tes
joues se creusent.  Tes crocs luisent. Ta poitrine
ressemble à une cithare,  des tintements circulent
dans tes bras blonds.  Ton cœur bat dans ce ventre
où dort  le double sexe.  Promène-toi,  la nuit en
mouvant  doucement  cette  cuisse,  cette  seconde
cuisse et cette jambe de gauche.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "古人", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Antique", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Antiguo", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

4. Royauté [sung text checked 1 time]

Un beau matin, chez un peuple fort doux,  un  homme
et  une  femme  superbes   criaient  sur  la  place
publique:  "Mes amis,  je veux qu'elle soit reine!"
"Je veux être reine!"  Elle riait et tremblait.  Il
parlait aux amis de révélation, d'épreuve terminée.
Ils se pâmaient l'un contre l'autre.

En effet ils furent  rois toute  une matinée où les
tentures carminées se  relevèrent sur les  maisons,
et  toute l'après-midi, où ils s'avancèrent du côté
des jardins de palmes.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "皇位", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Royalty", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Faith J. Cormier) , "Royalty", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Realeza", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

5. Marine [sung text checked 1 time]

Les chars d'argent et de cuivre -
Les proues d'acier et d'argent -
Battent l'écume, -
Soulèvent les souches des ronces.
Les courants de la lande,
Et les ornières immenses du reflux,
Filent circulairement vers l'est,
Vers les piliers de la forêt,
Vers les fûts de la jetée,
Dont l'angle est heurté par des tourbillons de lumière.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "海洋的", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Marine", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Marina", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

6. Interlude [sung text checked 1 time]

J'ai seul la clef de cette parade sauvage.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "銅管合奏", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Interlude", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Fanfarria", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

7. Being beauteous [sung text checked 1 time]

Devant une neige un Être de Beauté de haute taille.
Des  sifflements de mort et  des cercles de musique
sourde font monter,  s'élargir et trembler comme un
spectre ce corps adoré:  des blessures écarlates et
noires  éclatent  dans  les  chaires superbes.  Les 
couleurs propres de la vie se foncent,  dansent, et
se  dégagent autour de la Vision,  sur le chantier.
Et  les  frissons  s'élèvent  et  grondent,  et  la
saveur  forcenée de  ces  effets se chargeant  avec
les  sifflements  mortels  et les rauques  musiques
que le monde,  loin derrière nous,  lance sur notre
mère de beauté,  - elle recule, elle se dresse. Oh!
nos os sont revêtus d'un nouveau corps amoureux.

                   * * * * * * * *

Ô la face cendrée,  l'écusson de crin,  les bras de
cristal!  Le canon  sur lequel  je dois m'abattre à
travers la mêlée des arbres et de l'air léger!

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "美的事物", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Being Beauteous", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Being beauteous (Ser de Belleza)", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

8. Parade [sung text checked 1 time]

Des drôles très solides. Plusieurs ont exploité
vos mondes. Sans besoins, et peu pressés de mettre en
œuvre leurs brillantes facultés et leur expérience
de vos consciences. Quels hommes mûrs ! Des yeux
hébétés à la façon de la nuit d'été, rouges et noirs, 
tricolores, d'acier piqué d'étoiles d'or ; des faciès 
déformés, plombés, blêmis, incendiés ; des enrouements
folâtres ! La démarche cruelle des oripeaux ! -- 
Il y a quelques jeunes, [-- comment regarderaient-ils 
Chérubin ? -- pourvus de voix effrayantes et de quelques 
ressources dangereuses. On les envoie prendre du dos 
en ville, affublés d'un luxe dégoûtant.]1

Ô le plus violent Paradis de la grimace enragée !  [Pas
de comparaison avec vos Fakirs et les autres bouffonneries
scéniques. Dans des costumes improvisés avec le
goût du mauvais rêve ils jouent des complaintes, des
tragédies de malandrins et de demi-dieux spirituels comme
l'histoire ou les religions ne l'ont jamais été.]1 
Chinois, Hottentots, bohémiens, niais, hyènes, Molochs,
vieilles démences, démons sinistres, ils mêlent
les tours populaires, maternels, avec les poses et 
les tendresses bestiales. Ils interpréteraient des pièces 
nouvelles et des chansons « bonnes filles ». 
Maîtres jongleurs, ils transforment le lieu et les 
personnes, et usent de la comédie magnétique. 
[Les yeux flambent, le sang chante, les os s'élargissent,
les larmes et des filets rouges ruissellent. Leur 
raillerie ou leur terreur dure une minute, ou des 
mois entiers.]1

J'ai seul la clef de cette parade sauvage.

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "遊行", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Parade", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Parada", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 omitted by Britten.

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

9. Départ [sung text checked 1 time]

Assez vu. La vision s'est rencontrée à tous les airs.
Assez eu. Rumeurs des Villes, le soir, et au soleil, et toujours.
Assez connu. Les arrêts de la vie. Ô Rumeurs et Visions!
Départ dans l'affection et le bruit neufs!

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "離別", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Ahmed E. Ismail) , "Departure", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Partida", copyright © 2014, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]