Mélodies - 1er volume

by Reynaldo Hahn (1874 - 1947)

Word count: 2326

1. Rêverie [sung text checked 1 time]

Puisqu'ici-bas toute âme
Donne à quelqu'un
Sa musique, sa flamme,
Ou son parfum ;

Puisqu'ici[-bas]1 [chaque]2 chose
Donne toujours
Son épine ou sa rose
A ses amours ;

[ ... ]

Puisque l'air à la branche
Donne l'oiseau ;
Que l'aube à la pervenche
Donne un peu d'eau ;

Puisque, lorsqu'elle arrive
S'y reposer,
L'onde amère à la rive
Donne un baiser ;

Je te donne, à cette heure,
Penché sur toi,
La chose la meilleure
Que j'ai en moi !

Reçois donc ma pensée,
Triste d'ailleurs,
Qui, comme une rosée,
T'arrive en pleurs !

Reçois mes voeux sans nombre,
O mes amours !
Reçois la flamme ou l'ombre
De tous mes jours !

Mes transports pleins d'ivresses,
Pur de soupçons,
Et toutes les caresses
De mes chansons !

[ ... ]

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Faith J. Cormier) , "As each soul here below", copyright © 2000, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English [singable] (Peter Low) , copyright © 2020, (re)printed on this website with kind permission
  • ITA Italian (Italiano) [singable] (Angelo Zanardini) , "Dolce pensier"
  • SPA Spanish (Español) (Alberto Bonati) , "Ya que aquí abajo toda alma", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 omitted by Hahn.
2 Hugo: "toute"
3 Fauré: "Puis qu'Avril"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

2. Si mes vers avaient des ailes [sung text checked 1 time]

Mes vers fuiraient, doux et frêles,
Vers votre jardin si beau,
Si mes vers avaient des ailes,
[Des ailes comme]1 l'oiseau.

Ils voleraient, étincelles,
Vers votre foyer qui rit,
Si mes vers avaient des ailes,
[Des ailes comme]1 l'esprit.

Près de vous, purs et fidèles,
Ils accourraient, nuit et jour,
Si mes vers avaient des ailes,
[Des ailes comme]1 l'amour !

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Emily Ezust) , no title, copyright © 2016
  • SPA Spanish (Español) (Elisa Rapado) , "Mis versos volarían dulces y frágiles", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Hahn: "Comme"

Researcher for this text: Ted Perry

3. Mai [sung text checked 1 time]

Depuis un [mois]1, chère exilée,
Loin de mes yeux tu t'en allas,
Et j'ai vu fleurir des lilas
Avec ma peine inconsolée.

Seul, je fuis ce ciel clair et beau
Dont l'ardent effluve me trouble,
Car l'horreur de l'exil se double
De la splendeur du renouveau.

[ ... ]

En vain le soleil a souri,
Au printemps je ferme ma porte,
Et veux seulement qu'on m'apporte
Un rameau de lilas fleuri;

Car l'amour dont mon âme est pleine
[Retrouve, parmi]2 ses douleurs
Ton regard dans ces chères fleurs
Et dans leur parfum ton haleine.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Emily Ezust) , "May", copyright ©

View original text (without footnotes)
1 Maingueneau: "deux"; further changes may exist not shown above.
2 Hahn: "Y trouve parmi"

Researcher for this text: Ted Perry

4. Paysage [sung text checked 1 time]

À deux pas de la mer qu'on entend bourdonner,
Je sais un coin perdu de la terre bretonne
Où j'aurais tant aimé, pendant les jours d'automne,
    Chère, à vous emmener !

Des chênes faisant cercle autour d'une fontaine,
Quelques hêtres épars, un vieux moulin désert,
Une source dont l'eau [vive]1 a le reflet vert
    De vos yeux de sirène ;

[ ... ]

La mésange, au matin, sous la feuille jaunie,
[Aurait chanté]2 pour nous, et la mer nuit et jour
[Aurait accompagné]3 nos caresses d'amour
    De sa basse infinie.

[ ... ]

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Emily Ezust) , no title, copyright © 2016

View original text (without footnotes)

Confirmed with Poésies de André Theuriet, 1860-1874, Paris, Alphonse Lemerre, 1879, pages 163-164.

1 Hahn: "claire"
2 Hahn: "Viendrait chanter"
3 Hahn: "Viendrait accompagner"

Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Ted Perry

5. L'énamourée [sung text checked 1 time]

Ils se disent, ma colombe,
Que tu rêves, morte encore,
Sous la pierre d'une tombe :
[Mais pour l'âme qui t'adore]1,
Tu t'éveilles [ranimée]2,
Ô pensive bien-aimée !

Par les blanches nuits d'étoiles,
Dans la brise qui murmure,
Je caresse tes longs voiles,
Ta mouvante chevelure,
Et tes ailes demi-closes
Qui voltigent sur les roses !

Ô délices ! je respire
Tes divines tresses blondes !
Ta voix pure, cette lyre,
Suit la vague sur les ondes,
Et, suave, les effleure,
Comme un cygne qui se pleure !

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , no title, copyright © 2002, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (Raedcavid De Jesús) , "La enamorada", copyright © 2011, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)

Confirmed with Théodore de Banville, Poésies complètes: Les exilés: Odelettes, Améthystes, Rimes dorées, Rondels, Les Princesses, Trente-Six Ballades Joyeuses, Paris, G. Charpentier et Cie, 1887, page 129.

1 Gounod: "Non, tu vis que je t'adore!"; G. Schubert: "tu vis, car je t'adore!"
2 Hahn: "réanimée"

Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Sharon Krebs [Guest Editor] , Erkki Pullinen

6. Seule ! [sung text checked 1 time]

Dans un baiser, l'onde au rivage
 Dit ses douleurs:
Pour consoler la fleur sauvage,
 L'aube a des pleurs;
Le vent du soir conte sa plainte
 Aux vieux cyprès,
La tourterelle au térébinthe
 Ses longs regrets.

Aux flots dormants, quand tout repose,
 Hors la douleur,
La lune parle, et dit la cause
 De sa pâleur. 
Ton dôme blanc, Sainte-Sophie,
 Parle au ciel bleu,
Et, tout rêveur, le ciel confie
 Son rêve à Dieu.

Arbre ou tombeau, colombe ou rose,
 Onde ou rocher,
Tout, ici-bas, a quelque chose
 Pour s'épancher... 
Moi, je suis seul, et rien au monde
 Ne me répond,
Rien que ta voix morne et profonde,
 Sombre Hellespont!

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Emily Ezust) , no title, copyright © 2016
  • ITA Italian (Italiano) (Ramona Gabriela Peter) , "Solo!", copyright © 2012, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Ted Perry

7. La nuit [sung text not yet checked]

Nous bénissons la douce Nuit,
Dont le frais baiser nous délivre.
Sous ses voiles on se sont vivre
Sans inquiétude et sans bruit.

Le souci dévorant s'enfuit,
Le parfum de l'air nous enivre;
Nous bénissons la douce Nuit,
Dont le frais baiser nous délivre.

Pâle songeur qu'un Dieu poursuit,
Repose-toi, ferme ton livre.
Dans les cieux blancs comme du givre
Un flot d'astres frissonne et luit,
Nous bénissons la douce Nuit.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Emily Ezust) , "Night", copyright © 2016

Researcher for this text: Ted Perry

8. Offrande [sung text checked 1 time]

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

J'arrive tout couvert encore de rosée
Que le vent du matin vient glacer à mon front.
Souffrez que ma fatigue, à vos pieds reposée,
Rêve des chers instants qui la délasseront.

Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
Toute sonore encore de vos derniers baisers ;
Laissez-la s'apaiser de la bonne tempête,
Et que je dorme un peu puisque vous reposez.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CAT Catalan (Català) [singable] (Núria Colomer) , copyright © 2020, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Emily Ezust) , no title, copyright ©
  • GER German (Deutsch) (Bertram Kottmann) , "Green", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission
  • POL Polish (Polski) (Bronisława Ostrowska) , "Green", Kraków, first published 1911

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

9. Trois jours de vendange [sung text checked 1 time]

Je l'ai rencontrée un jour de vendange,
La jupe troussée et le pied mignon,
Point de guimpe jaune et point de chignon,
L'air d'une bacchante et les yeux d'un ange.
Suspendue au bras d'un doux compagnon,
Je l'ai rencontrée aux champs d'Avignon,
Un jour de vendange.

Je l'ai rencontrée un jour de vendange,
La plaine était morne et le ciel brûlant.
Elle marchait seule et d'un pas tremblant,
Son regard brillait d'une flamme étrange *
Je frissonne encore en me rappelant
Comme je te vis, cher fantôme blanc,
Un jour de vendange.

Je l'ai rencontrée un jour de vendange,
Et j'en rêve encore presque tous les jours:
Le cercueil était couvert en velours,
Le drap noir portait une double frange.
Les soeurs d'Avignon pleuraient tout autour.
La vigne avait trop de raisin *
L'Amour avait fait la vendange.

Authorship

Researcher for this text: Ted Perry

10. Infidélité [sung text checked 1 time]

Voici l'orme qui balance
Son ombre sur le sentier:
Voici le jeune églantier,
Le bois où dort le silence.
Le banc de pierre où le soir
Nous aimions à nous asseoir.

Voici la voûte embaumée
D'ébéniers et de lilas,
Où, lorsque nous étions las,
Ensemble, [ô]1 ma bien aimée!
Sous des guirlandes de fleurs,
Nous laissions fuir les chaleurs.

[ ... ]

[Comme autrefois, l'hirondelle
Rase en passant les donjons,
Et le cygne dans les joncs
Se joue et lustre son aile;]1
L'air est pur, le gazon doux ...
Rien n'a donc changé que vous.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "Infidelity", copyright ©, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 omitted by Hahn

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

11. Fêtes galantes [sung text checked 1 time]

Les donneurs de sérénades
Et les belles écouteuses
Échangent des propos fades
Sous les ramures chanteuses.

C'est Tircis et c'est Aminte,
Et c'est l'éternel Clitandre,
Et c'est Damis qui pour mainte
Cruelle [fait]1 maint vers tendre.

Leurs courtes vestes de soie,
Leurs longues robes à queues,
Leur élégance, leur joie
Et leurs molles ombres bleues,

Tourbillonnent dans l'extase
D'une lune rose et grise,
Et la mandoline jase
Parmi les frissons de brise.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Mei Foong Ang) , copyright © 2018, (re)printed on this website with kind permission
  • CZE Czech (Čeština) (Jaroslav Vrchlický) , "Mandoliny"
  • ENG English (Emily Ezust) , no title, copyright ©
  • SPA Spanish (Español) (Alfredo García) , "Mandolina", copyright © 2004, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)
1 Fauré, Hahn: "fit"

Researcher for this text: Nicolas Gounin

12. Cimetière de campagne [sung text checked 1 time]

J'ai revu le cimetière 
Du beau pays d'Ambérieux 
Qui m'a fait le cœur joyeux 
  Pour la vie entière, 

Et, sous la mousse et le thym, 
Près des arbres de la cure, 
J'ai marqué la place obscure 
  Où, quelque matin, 

[ ... ]

Libre enfin de tout fardeau, 
J'irai tranquillement faire 
Entre mon père et ma mère 
  Mon dernier dodo. 

Pas d'épitaphe superbe, 
Pas le moindre tralala ; 
Seulement, par-ci par-là, 
  Des roses dans l'herbe, 

Et de la mousse à foison, 
De la luzerne fleurie, 
Avec un bout de prairie 
  A mon horizon. 

[ ... ]

L'église de ma jeunesse, 
L'église au blanc badigeon, 
Où jadis, petit clergeon, 
  J'ai servi la messe, 

Est encore là tout près 
Qui monte sa vieille garde 
Et, sans se troubler, regarde 
  Les rangs de cyprès. 

Entouré de tous mes proches, 
Sur le bourg, comme autrefois, 
j'entendrai courir la voix 
  Légère des cloches. 

Elles ont vu mes vingt ans 
Et n'en sont pas plus moroses ; 
Elles me diront des choses 
  Pour passer le temps ; 

[ ... ]

Authorship

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Faith J. Cormier) , "Country cemetery", copyright © 2000, (re)printed on this website with kind permission

Confirmed with Anthologie des Écrivains Français du XIXe Siècle. Poésie, Tome II (1850-1900), Paris, Bibliothèque Larousse, pages 120-122.


Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

13. Fleur fanée [sung text checked 1 time]

Cette fleur, autrefois donnée,
A gardé l'odeur d'un beau sein,
Il s'en échappe tout l'essaim 
Des souvenirs d'une autre année
Où la blancheur au pur dessin
Charma quelque âme fortunée.
Heureuse fut la matinée,
Qui t'embaumait, ô fleur fanée,
A qui le temps, doux assasin,
Fit une mort si fortunée.
Il n'a tué que ton dessin,
Non les rêves de cette année,
Dont, sur toi, flotte tout l'essaim.
Et j'y sens, autour d'un beau sein,
L'odeur d'amour, par toi donnée,
Ô fleur, que je garde à dessein!

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Garrett Medlock) , "Wilted flower", copyright © 2019, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

14. L'incrédule [sung text checked 1 time]

Tu crois au marc de café,
Aux présages, aux grands jeux :
Moi je ne crois qu'en tes grands yeux.

Tu crois aux contes de fées,
Aux jours néfastes, aux songes,
Moi je ne crois qu'en tes mensonges.

Tu crois en un vague Dieu,
En quelque saint spécial,
En tel Ave contre tel mal.

Je ne crois qu'aux heures bleues
Et rose que tu m'épanches
Dans la volupté des nuits blanches !

Et si profonde est ma foi
Envers tout ce que je croi
Que je ne vis plus que pour toi.

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Peter Low) , "The sceptic", copyright © 2002, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

15. Les cygnes [sung text checked 1 time]

Ton âme est un lac d'amour
Dont mes désirs sont les cygnes.
Vois comme ils en font le tour,
Comme ils y creusent des lignes !

Voyageurs aventureux
Ils vont, les ailes ouvertes.
Rien n'est ignoré par eux,
Des flots bleus aux îles vertes.

Bruyants et pompeux, les uns
Sont d'un blanc que rien n'égale,
Désirs nés dans les parfums
Par un soleil de Bengale.

[D'autres sont muets]1 et noirs,
[Avec]2 un air de mystère,
Désirs nés pendant les soirs,
Où tout s'endort sur la terre.

Sans nombre sont ces oiseaux
Que ton âme voit éclore.
Combien déjà sur les eaux,
Et combien à naître encore !3

[ ... ]

Authorship

View original text (without footnotes)

Confirmed with Les nuits persanes par Armand Renaud, Paris, Alphonse Lemerre, 1870, pages 110-111.

1 Hahn: "Les autres, muets"
2 Hahn: "Ont comme"
3 Hahn finishes with a modified form of the first stanza:
Ton âme est un lac d'amour
Dont mes désirs sont les cygnes.
Vois comme ils en font le tour 
de ton âme!

Research team for this text: Emily Ezust [Administrator] , Ted Perry

16. D'une prison [sung text checked 1 time]

Le ciel est, par-dessus le toit,
  Si bleu, si calme !
Un arbre, par-dessus le toit,
  Berce sa palme.

La cloche, dans le ciel qu'on voit,
  Doucement tinte.
Un oiseau sur l'arbre qu'on voit
  Chante sa plainte.

Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là
  Simple et tranquille.
Cette paisible rumeur-là
  Vient de la ville.

Qu'as-tu fait, ô toi que voilà
  Pleurant sans cesse,
Dis, qu'as-tu fait, toi que voilà,
  De ta jeunesse ?

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • CHI Chinese (中文) (Yen-Chiang Che) , "監禁", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • CZE Czech (Čeština) (Jaroslav Vrchlický) , "Píseň"
  • ENG English (Emily Ezust) , no title, copyright © 2016
  • ENG English (Ernest Dowson) , no title, appears in Decorations, in After Paul Verlaine, no. 4
  • ITA Italian (Italiano) (Ferdinando Albeggiani) , "Il cielo, lassù oltre il tetto", copyright © 2009, (re)printed on this website with kind permission
  • SPA Spanish (Español) (José Miguel Llata) , "Desde la prisión", copyright © 2013, (re)printed on this website with kind permission

Researcher for this text: Ted Perry

17. Dernier vœu [sung text checked 1 time]

Oh! quand la mort, que rien ne saurait apaiser,
Nous prendra tous les deux dans un dernier baiser
Et jettera sur nous le manteau de ses ailes,
Puissions-nous réposer sous deux pierres jumelles!
Puissent les fleurs de rose aux parfums embaumés
Sortir de nos deux corps qui se sont tant aimés,
Et nos âmes fleurir ensemble, et, sur nos tombes
Se [becqueter]1 longtemps d'amoureuses colombes!

Authorship

See other settings of this text.

View original text (without footnotes)
1 Debussy: "regarder"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]

18. Séraphine [sung text checked 1 time]

Quand je chemine, le soir,
Dans la forêt rêveuse,
Toujours chemine à mon côté
Ta tendre image.

N'est-ce pas là ton voile blanc?
N'est-ce pas ton doux visage?
Ou bien, ne serait-ce que le clair de lune
Qui brille à travers les sombres sapins?

Est-ce mes propres larmes
Que j'entends couler doucement?
Ou se peut-il, réellement,
Que tu viennes, pleurant à mes côtés?

Authorship

Based on

Go to the single-text view

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • ENG English (Emily Ezust) , no title, copyright ©

Researcher for this text: Ted Perry

19. Nocturne [sung text checked 1 time]

Sur [ton sein]1 pâle mon cœur dort
D'un sommeil doux comme la mort :
Mort exquise, mort parfumée
[Du]2 souffle de la bien aimée :
Sur [un lys]3 pâle mon cœur dort ...

Authorship

See other settings of this text.

Available translations, adaptations or excerpts, and transliterations (if applicable):

  • DUT Dutch (Nederlands) (Marike Lindhout) , "Extase", copyright © 2007, (re)printed on this website with kind permission
  • ENG English (Emily Ezust) , no title, copyright © 2016
  • GER German (Deutsch) (Elaine Marie Ortiz-Arandes) , copyright © 2015, (re)printed on this website with kind permission

View original text (without footnotes)

Confirmed with Jean Lahor, L'Illusion, Paris, A. Lemerre, 1906, page 90.

1 Doire, Duparc: "un lys"; further changes may exist for Doire's setting not shown above.
2 Hahn: "Au"
3 Duparc, Hahn: "ton sein"

Researcher for this text: Emily Ezust [Administrator]